Faire garder nos enfants oui, mais à quel prix ? Par Amélie

Comme vous le savez  de nombreux professionnels de la petite enfance ont fait grève le jeudi 8 avril 2010.
Nous nous mobilisons contre le projet du décret petite enfance proposé par le gouvernement.

L’état veut pallier à la pénurie actuelle concernant les modes de garde .
Pour  se faire les normes encadrant  les structures petite enfance et les assistantes maternelles vont s’assouplir au détriment de la qualité.

Concrètement:

–  Les taux de remplissage seront poussés au maximum. Ce qui veut dire plus d’enfants pour le meme nombre de professionnels.

Un accès facilité aux personnes ayant peu d’expérience et de diplomes. Donc par voie de conséquence une diminution des postes les plus qualifiés auprès des enfants.

La disparition de l’obligation concernant le projet social et éducatif pour les structures collectives.

La création des jardins d’éveil  payant pour les 2- 3 ans avec un adulte pour 8 à 12 enfants. Ainsi que la suppression de la petite section maternelle.

Pour les assistantes maternelles leurs temps de formation sera diminué de moitié. Elles pourront accueillir plus d’enfants. Il y aura également la création des « mam » (maisons d’assistantes maternelles) sans aucune règle collective de fonctionnement.
Nous alertons  les parents sur les conséquences de cette loi. Les professionnels ne feront que du « gardiennage ». La sécurité physique, affective ainsi que l’attention portées à « nos petits bouts » seront considérablement réduites.

Pour les équipes ce décret sonne comme un retour en arrière. Plus d’enfants mais moins de personnel, de qualification, de projet et de règles d’encadrement. Nous sommes contre un accueil au rabais dont nos enfants seront les premiers à pâtir.

Alors n’hésitez pas à nous soutenir. Vous pouvez signer la pétition en allant sur le site: www. Pasdebebesalaconsigne.com.

Nos bébés ne sont pas que des numéros. Leur bien être et leur avenir sont en jeu.

Amélie