Motricité libre

« La motricité libre consiste à laisser libre cours à tous les mouvements spontanés de l’enfant sans les lui enseigner. »
Emmi Pikler.

Ici, aux Groisy Loups, notre fil conducteur est donc de ne pas mettre un enfant dans une position qu’il n’est pas capable d’atteindre tout seul.

Aussi, avant d’acquérir la marche, chaque enfant va passer par une multitude de petites étapes. Ces mouvements intermédiaires apportent à l’enfant de la sécurité car il sait qu’il peut atteindre cette position ou s’en extraire. Il s’est approprié la position et les chemins pour y arriver.

Le bébé posé au sol va développer sa motricité librement, de la découverte et du jeu avec son propre corps à la découverte et au jeu avec le corps d’un autre bébé ou d’un objet.

De cette position, le bébé va pouvoir accéder aux autres positions. Il va pouvoir se tourner d’un côté puis de l’autre jusqu’à se retourner dos/ventre puis ventre/dos. Et va enfin pouvoir expérimenter les roulés boulés. Attiré par les jeux, il va tenter de les attraper en tendant les bras et va commencer par reculer avant de pouvoir ramper vers l’avant.

En partant de cette position au sol, le bébé peut commencer à se soulever du sol pour arriver en position semi assise puis assise. La position 4 pattes va également pouvoir être expérimentée au sol comme un déplacement et/ou en essayant de grimper des escaliers.

Toutes ces étapes du développement moteur ont pour but de préparer l’enfant à la marche, d’acquérir toute la coordination et l’équilibre nécessaire.

Le meilleur moyen d’accompagner l’enfant dans cette aventure est donc de lui permettre de vivre ces étapes librement, à son rythme, à sa façon, sans tenter de l’aider.

nouvelles illustrations à venir

Nouvelle Crèche, Nouveau Site,
La Crèche Les Groisy Loups fait peau neuve cet été !
A bientôt

Ok
X